Bien que je pratique le jardinage naturel depuis de nombreuses années, je n'ai pas une grande expérience des désherbants dits "naturels".
Il faut dire que je ne suis pas très fan de ces produits! Au lieu de me demander : "Avec quel produit non toxique je pourrai bien désherber ?", j'ai plutôt tendance à me poser la question : "Comment je pourrai m'y prendre pour ne pas avoir à désherber ?".
Du coup, je paille, je sarcle, je ne laisse pas monter les mauvaises herbes en graines, j'ai installé des zones fleuries et je laisse certaines parties sauvages et enherbées pour accueillir coccinelles, hérissons, musaraignes, insectes utiles ...

Mais, on a beau chercher à l'éviter, désherber une allée ou le pied d'une murette est quelques fois incontournable.
Étant dans l'impossibilité de faire appel à mon expérience pour faire le point sur ce sujet, j'ai décidé d'essayer, en conditions réelles, ces fameux produits bio ou naturels censés avoir un pouvoir désherbant.


Voici les résultats de ces essais, avec quelques avis personnels mais néanmoins étayés :

  • Le désherbant à base d'acide pélargonique (Finalsan Ultima NEUDORFF) : Efficace sur jeunes pousses car il brûle les feuilles mais il n’empêche pas la repousse des plantes bien développées. Le problème, c'est que ce désherbant quelques fois commercialisé comme un produit naturel comporte un anti germinatif d'origine chimique relativement controversé (l'hydrazide maléique). Ce n'est donc pas à proprement parler un produit naturel !

  • Les désherbants polyvalents à base d'acide acétique (NATUREN, BAYER ...) : Ils agissent également en brulant les feuilles mais n'empêchent pas la repousse des plantes bien développées. Bien que relativement efficaces, le prix de ces désherbants (autour de 12 € pour 750 ml prêt à l'emploi) ne se justifie pas pour un produit qui n'est rien d'autre que du vinaigre !

  • Le vinaigre blanc (acide acétique) : Le vinaigre blanc du commerce agit également en brulant les feuilles traitées. Son action est rapide et spectaculaire s'il est appliqué en plein soleil. Il est très efficace sur les mousses et sur les plantes annuelles dont il détruit les jeunes pousses jusqu'à la racine. Il brûle les feuilles de la plupart des végétaux mais n’empêche pas la reprise des plantes adultes. Bien qu'il soit bactéricide, le vinaigre blanc est rapidement dégradé au contact du sol (biodégradable).

  • L'eau de cuisson (pommes de terre ou riz) : Fonctionne très bien si elle est utilisée bouillante ou très chaude (sans effet si elle est froide). Aucune plante ne peut résister à ce traitement thermique. Cette méthode est certes efficace mais sacrément difficile à mettre en œuvre et beaucoup trop destructrice à mon goût pour les micro organismes du sol. Évitez absolument l'eau bouillante salée car le sel est un puissant bactéricide qui se stocke dans le sol et détruit tous les micro organismes !

  • Les désherbants thermiques ( à gaz ou électriques) : Leur fonctionnement est également basé sur le choc thermique provoqué. Inutile de brûler complètement les feuilles,  la simple montée en températures des plantes suffit à les tuer. C'est efficace sur les feuilles mais la chaleur n'affecte pas les racines des plantes adultes qui finissent par repousser. Cette méthode me semble trop polluante (émission de gaz brulés) et trop chère (consommation électrique) pour réellement mériter le qualificatif de méthode naturelle !

  • Les purins concentrés (ortie, rhubarbe) : Préparés par mes propres soins, ces purins n'ont eu aucun effet sur les plantes traitées par pulvérisation. Le purin de rhubarbe à légèrement affaibli certaines jeunes pousses, sans effet destructeur visible. Si ces préparations sont efficaces selon certains utilisateurs, cet essai révèle en tout cas qu'elles ne sont pas à la portée de tous les jardiniers !

Il existe bien sûr d'autres techniques comme les engrais verts ou le faux semis, efficaces au potager, mais j'ai voulu limiter cet essai aux techniques et produits à la portée du plus grand nombre.

EN CONCLUSION:

Le désherbant le plus inoffensif pour l'environnement et le plus efficace est, à mon avis, le vinaigre blanc !


 








Mode d'emploi préconisé pour le vinaigre blanc : Procurez vous du vinaigre blanc de préférence concentré à 14 ° (2,90 €/litre en magasin de bricolage). Utilisez le vinaigre pur, appliquez avec un pulvérisateur de jardin, si possible en plein soleil, en mouillant bien le feuillage. 1 litre de vinaigre traite de 7 à 10 m². Prévoyez une seconde application le lendemain pour éliminer les parties encore vertes. Renouveler les applications régulièrement pour épuiser les plantes les plus résistantes. 












Pour en savoir plus sur le jardin 100 % naturel, consultez les fiches bonnes pratiques pour un potager naturel.