Le lombricompost est l'œuvre de plusieurs espèces de lombriciens cousins du ver de terre. Qualifiés de vers épigés, ils sont reconnaissables à leurs couleurs plus vives (généralement rouge-orangé), et évoluent en surface du sol.
Si vous n'avez pas eu le courage d'évacuer le tas de feuilles mortes cette année, fouillez donc en dessous, vous ne tarderez pas à faire leur connaissance.

Le lombric Compost Tonusol est obtenu en proposant à ces insatiables vers des mets de choix: fumiers de vaches, de chevaux, de moutons... Une fois consommé et digéré, le fumier frais deviendra un compost de haute qualité, bénéfique à la terre comme aux plantes.

Recette traditionnelle du lombricompost

Ce qui distingue le lombricompost d'un compost ou d'un substrat ordinaire, c'est la transformation qu'il subit dans l'estomac des vers.

L'appareil digestif des vers lombriciens est constitué d'organes singuliers appelés Glandes de Morren, et dont la fonction est de synthétiser et de secréter du calcium. Lors du processus de digestion, ce précieux calcium se mélange au bol alimentaire avant d'être évacué naturellement avec le reste de la matière organique. On pourrait citer des dizaines de bienfaits du calcium sur nos cultures; mais s'il ne faut en retenir qu'un seul, c'est qu'il fait des miracles sur les terres argileuses !

A ce charmant cocktail se joignent des minéraux, oligo-éléments, bactéries et même des champignons (oui, l'organisme des lombrics héberge tout un écosystème).

À quoi sert le Lombric Compost ?

Le compost de lombric est une matière 3 en 1: il peut être utilisé comme substrat pour les plantes, pur ou en complément d'un terreau ou de la terre de jardin.

Il a une action dynamisante sur le support de culture, restaure et régénère le sol et les terreaux. Il va introduire des micro-organismes bénéfiques et créer un environnement plus respirant et plus malléable pour le système racinaire des végétaux.

Enfin, c'est surtout un fertilisant ultra nourrissant, qui fonctionne comme une sorte de frigo à nutriments dans lequel la plante est libre de piocher au gré de ses besoins.

En voilà une qui a eu sa dose de Lombric Compost.

Le Lombric Compost, pour quelles plantes ?

La réponse est facile à retenir : pour TOUTES.
Il convient aux plantes gourmandes, aux fleuries, aux miniatures et aux plus grands sujets, à celles qui aiment l'ombre et la fraîcheur, aux feuillages verts et luxuriants, aux végétaux d'extérieur comme aux plus frileux...

Si vous tenez absolument à ce qu'on trouve un défaut au lombricompost, on concédera qu'il ne convient pas particulièrement aux plantes qui se plaisent en sols très pauvres ou très drainants, comme les cactées par exemple. (mais jusque-là, rien ne prouve qu'il a déjà fait des victimes parmi cette flore !)

Notre conseil

Vous ne pouvez pas commettre d'erreur en utilisant le Lombric Compost.
Le plus simple est de l'appliquer en surfaçage, sur 2 à 5 cm d'épaisseur, et de renouveler cette opération une à deux fois par an, au printemps ou en début d'automne. Il fait des miracles sur les plantes en pot fatiguées (fini de vous culpabiliser parce que vous ne les avez pas rempotées depuis belle lurette).
On le conseillera aussi pour des plantes qui demandent un entretien fréquent et des fertilisations généreuses, telles que les agrumes.

Si vous ne saviez pas quoi offrir à vos plantes pour noël, ne cherchez plus !