Seule la germination des graines peut échouer. C'est souvent dû à une météo trop froide ou à la présence de larves dans le sol qui dévorent les graines. Dans ces cas là, le mieux est de ressemer une rangée complète.

Une fois germés, les plants de haricots n'exigeront pas une grande disponibilité de votre part pour vous garantir une généreuse production, étalée sur plusieurs semaines. 


Prévoyez quand même de passer dans les rangs tous les 2 ou 3 jours au moment de la récolte pour cueillir les jeunes haricots bien tendres.

Ma petite astuce à propos des haricots : les graines de haricots ne doivent être semées au printemps que quand tout risque de retour du froid est écarté. La température du sol doit avoisiner les 10 à 12°C (assez chaud pour que vous ayez envie d'y marcher pieds nus). Si le sol est trop froid, les graines semées ne germeront pas. Recouvrez très légèrement de terre, on dit que "le haricot doit voir partir le jardinier !".

La veille de vos plantations, trempez les graines de haricots toute une nuit dans de l'eau chaude pour ramollir leur peau très dure. Cette précaution permettra aux graines de germer plus rapidement et d'échapper ainsi à la voracité de certaines larves présentes dans le sol et qui se nourrissent de graines n'ayant pas encore germé.


Consultez notre fiche de culture des haricots détaillée pour en savoir plus.